Système de gouvernement

Selon l’article 1 des Statuts Généraux (c’est-à-dire la constitution de la Principauté), adoptés le 23 avril 1995, «Seborga est une principauté libre et souveraine, régie par des normes démocratiques». La forme de gouvernement est la monarchie constitutionnelle élective.
Le Chef de l’État et du gouvernement est la Princesse, qui est élue par le peuple de Seborga pour un mandat de sept ans et peut être réélue.
Le Conseil de la Couronne, qui est le cabinet de la Princesse, détient le pouvoir exécutif. Il est dirigé par la Princesse elle-même et est composé de 9 conseillers, 4 d’entre eux choisis par la Princesse déjà en phase de candidature et 5 élus par les Seborgiens. Il propose des modifications aux Statuts Généraux, des lois, des règlements et des conventions internationales. En cas de vacance de la Princesse, elle se voit confier collégialement le gouvernement provisoire de la Principauté, comme le prévoit l’art. 31 du Règlement.
La constitution prévoit aussi un organe appelé Conseil des Prieurs, qui est composé de citoyens nés, baptisés et résidant à Seborga avec au moins un parent et un enfant vivants. Le Conseil des Prieurs détient le pouvoir législatif, étant appelé à approuver les lois, les amendements aux Statuts Généraux, le Règlement et le budget de la Principauté. Il peut également être consulté par la Princesse en matière de relations internationales.